Le système solaire de Ciudad Rodrigo

De quoi s’agit-il?

Le projet consiste à établir une reproduction du système solaire, à l’échelle, dans la localité de Ciudad Rodrigo.

Le modèle ne sera pas une fin en soi, mais un outil permettant de réaliser des activités visant à promouvoir la région en tant que destination touristique et à développer des activités de diffusion éducative et scientifique dans la région.

Ce sera non seulement le premier modèle permanent, en trois dimensions et à l’échelle en Espagne. Il sera aussi, sans aucun doute, de l’un des plus ambitieux et des plus complets au monde. Dans les prochaines lignes, nous allons vous expliquer pourquoi.

Les éléments du système solaire:

D’un diamètre de 4,80 mètres et composé d’environ 2000 mains en laiton, le Soleil sera situé dans la rotonde dite “del Arbol Gordo” et Pluton se trouvera à plus de 20 kilomètres. Pour vous donner une idée, le diamètre du Soleil de la plupart des modèles de systèmes solaires à l’échelle que vous pouvez trouver dans le monde tourne entre 1 et 2 mètres.

Les planètes et leurs lunes (15 au total) flotteront sur des monolithes composés d’une base en acier couronnée d’un cube de verre blindé. Chaque élément du système sera accompagné d’un panneau d’information et de flèches qui indiqueront où se trouvent les autres éléments du modèle. Les monolithes seront équipés d’un dispositif d’éclairage interne qui permettra de visiter le système la nuit.

blank

Les répliques des planètes et des lunes seront réalisées avec une technologie d’impression 3D de haute qualité pour reproduire leurs détails. Jupiter, la plus grande planète, mesurera 48 centimètres.

Localisation:

Les planètes intérieures (Mercure, Vénus, la Terre et Mars) offreront un tour de la zone orientale de la muraille qui encadre la ville historique, la mettant en valeur.

Nous avons trouvé une échelle qui permettra à chaque planète au-delà de Mars d’être située dans un village de la région. Jupiter se trouve à Ivanrey, Saturne à Sanjuanejo et Uranus à Carpio de Azaba. Neptune se trouvera juste à côté du centre d’interprétation de Siega Verde. Enfin, Pluton sera situé au Portugal, près de la gare de Vilar Formoso.

blank
blank

¡ A la vitesse de la lumière!

À l’échelle que nous avons choisie, la lumière se déplacera à près de 4 kilomètres par heure. Cela signifie, par exemple, qu’une personne qui se promène à vitesse normale entre le Soleil et Mercure, sa planète la plus proche, mettra trois minutes pour s’y rendre. C’est exactement le temps qu’il faut à la lumière pour parcourir cette distance. Nous allons donc visiter le système solaire à la vitesse de la lumière !

Visites guidées

blank

Le projet est soutenu par l’Association des Guides Touristiques de Ciudad Rodrigo. En outre, quatre membres d’Astróbriga ont suivi une formation de la Fondation Starlight à la fin de 2019 et sont maintenant moniteurs d’astrotourisme. D’autres membres se formeront dans le courant de l’année 2020.

Avec ces ressources, différents types de visites seront proposés. Celles-ci compléteront d’autres activités telles que la découverte du patrimoine historique de Ciudad Rodrigo, de la route des fortifications, le site paléolithique de Siega Verde (déclaré Patrimoine Mondial par l’Unesco en 2010), et la réalisation d’observations astronomiques de jour et de nuit.

Réalité augmentée

Autre élément que nous considérons très important en termes de vulgarisation scientifique: les personnes qui visiteront le système pourront utiliser leur téléphone portable pour voir le système solaire en réalité augmentée. En pointant un élément du système, des informations et des animations audiovisuelles apparaîtront à l’écran pour compléter leur expérience.

Realidad aumentada
Cortesía de la empresa Space Robotics

Un projet à vocation pédagogique

L’éducation est l’un des éléments prioritaires du projet. En fait, plusieurs enseignants sont activement engagés dans le processus et développent des outils didactiques que les écoles peuvent utiliser, en reliant l’astronomie à d’autres disciplines telles que la physique, les mathématiques, les arts plastiques, la biologie, l’histoire, etc. Trois centres éducatifs de la région soutiennent officiellement le projet : l’école secondaire Fray Diego Tadeo, le CEIP Miróbriga et l’école secondaire Las Batuecas (La Alberca). De plus, l’Association des Guides Touristiques de Ciudad Rodrigo proposera des visites spécifiques pour les centres éducatifs.

blank
Credito: AstroCamp/ESO

Diversification de l’offre touristique: l’astrotourisme ou tourisme astronomique

L’astrotourisme est une discipline en plein essor en Espagne. Fin 2019, il est estimé que cette discipline a un potentiel de 800 000 personnes par an pour l’ensemble du pays. Elle a le potentiel de fournir de nouvelles sources de revenus dans la région.

blank

Un ciel exceptionnel pour l’observation astronomique

blank
Photographie de l’ermitage de la Virgen de la Peña de Francia, où le groupe organise habituellement des séances d’observation astronomique.
blank
Captura de pantalla del sitio light pollution map.

… et, précisément, la région de Ciudad Rodrigo possède un ciel de très bonne qualité pour l’observation astronomique. Si nous le préservons et le faisons connaître, nous aurons entre les mains de nombreux éléments pour attirer les personnes intéressées par l’astronomie.

En fait, nous sommes en contact avec la Fondation Starlight, qui a été créée par l’Instituto de Astrofísica de Canarias et qui, avec une autre entité située aux États-Unis, est la seule capable de certifier la qualité des cieux dans le monde. Avec eux, et avec le conseil municipal de Ciudad Rodrigo, nous envisageons la possibilité de certifier la région comme un parc des étoiles.

Activités de vulgarisation scientifique

blank

Un programme d’activités de sensibilisation dans le cadre du système solaire sera réalisé. Séduits par le projet, plusieurs astronomes se sont engagés à les réaliser.

Le projet bénéficie de multiples appuis

Appuis de la communauté scientifique

Astróbriga bénéficie du précieux soutien de Javier Rodriguez-Pacheco Martín. Astrophysicien et professeur à l’université d’Alcalá. Javier, qui a grandi à Ciudad Rodrigo, est le responsable principal du détecteur de particules énergétiques de la mission Solar Orbiter qui a décollé de Cap Canaveral le 10 février 2020. Javier s’est engagé dans le projet depuis sa genèse. Il est aujourd’hui membre actif, président d’honneur de l’association et parrain du projet.

blank
Javier Rodríguez-Pacheco posant avec une reproduction de Solar Orbiter

Antonia Varela, chercheuse à l’Institut d’Astrophysique des Canaries (IAC) et directrice de la Fondation Starlight, Sebastián Sánchez Prieto, chercheur à l’Université d’Alcalá qui a participé à plusieurs missions de l’ESA et de la NASA, Fernando Buitrago, chercheur originaire de Salamanque qui travaille à l’Instituto de Astrofísica e Ciências do Espaço à Lisbonne, ainsi que Laura Delgado Martín, Diego Corrochano Fernández, Pablo Herrero Teijón, Santiago Andrés Sánchez et Camilo Ruiz Méndez, tous membres du Département de Didactique des Mathématiques et des Sciences Expérimentales de l’Université de Salamanque ont exprimé leur volonté de faire un travail de sensibilisation dans le cadre du projet.

Appui d’autres institutions

Nous avons également le soutien du Musée des sciences de Valladolid, de la Fédération espagnole des associations d’astronomie, du magazine Astronomía, de la Fondation Starlight, ainsi que de l’Association pour l’enseignement de l’astronomie.

Appui à Salamanque

Nous développons le projet en étroite collaboration avec la mairie de Ciudad Rodrigo, avec l’association de guides touristiques de Ciudad Rodrigo ainsi qu’avec trois centres éducatifs de la région. Le Centre social Aldea, une autre association à but non lucratif, appuie notre association depuis ses premiers moments.

Dans la province de Salamanque, l’Organisation Salamantine d’Astronautique et de l’Espace et l’association estudiantine Supernova de l’Université de Salamanque, se sont engagées dans le projet.

Où en sommes-nous maintenant ?

Nous avons finalisé le dossier technique début 2020.

Celui-ci a été développé par une équipe de trois architectes locaux et d’un ingénieur en télécommunications, tous membres de l’association.

Le 4 mars 2020, le projet a également été approuvé par la Commission de patrimoine de la province de Salamanque, une étape essentielle pour sa mise en œuvre ultérieure.

Nous disposons également d’un budget détaillé. Le modèle a un prix total de 86 000 € sans compter l’outil de réalité augmentée que nous pourrons ajouter dans un deuxième temps.

Nous commençons la phase de financement du projet.

Comment allons-nous financer le projet?

Début 2020, nous avons pris contact avec différentes institutions du secteur public et privé susceptibles de financer le projet.

De plus, de nombreuses personnes, entreprises, associations et institutions de la région de Ciudad Rodrigo ont exprimé leur intérêt pour le projet.

Nous vous invitons à faire partie du projet par le biais d’un programme de financement participatif que nous avons baptisé ¡Echa una mano!, qui pourrait être traduit par “Donne un coup de main!” en français.